Grieg le Victorieux

Auteur du xxe siècle quasi inconnu en France, Nordahl Grieg n’en demeure pas moins l’un des dramaturges norvégiens les plus remarquables de l’entre-deux-guerres. Pour s’en rendre compte, il suffit de lire La Défaite, ce chef-d’œuvre théâtral écrit en 1937, un drame en quatre actes qui s’attaque à l’une des périodes historiques les plus marquantes de…