Les éditeurs célèbrent les 30 ans de la disparition de Louis de Funès

louis_de_funes-300x328Il y a maintenant 30 ans, le 27 janvier 1983 exactement, disparaissait l’un des plus grands comiques du cinéma français : Louis de Funès.

La saga des Gendarmes, Le Corniaud, La Grande vadrouille, Oscar, Les Aventures de Rabbi Jacob… autant de films que cet acteur de génie a rendu cultes et indissociables du panthéon du 7e art français.

À cette occasion, de nombreux éditeurs ont décidé de publier des ouvrages sur ce comédien légendaire aux 140 longs métrages.

Parmi eux, deux livres méritent une attention toute particulière : celui de Marc Lemonier, publié aux éditions Hors Collection, ainsi que celui de Claude Raybaud édité chez Gilletta.

Dans le premier, la vie et la carrière de l’acteur y sont racontées de façon courte, mais vivante. De nombreux documents iconographiques appuient le récit. De Funès dans ses films, bien entendu, mais également de Funès hors du champ de la caméra, immortalisé notamment lors de l’inauguration du drugstore des Champs-Élysées, le 8 mai 1969, en compagnie de Georges Géret, Mylène Demongeot et Mireille Darc, ou encore sur le tournage de Fantômas se déchaîne en compagnie de son fils Olivier.

9782359560220Le livre de Claude Raybaud, quant à lui, plus dense et plus complet, mais qui se concentre d’avantage sur la carrière de l’acteur que sur l’homme lui-même, détaille toute la filmographie du gendarme Cruchot, tant les rôles de figuration que ceux de premier plan. Les dialogues cultes comme « Foutez-moi le camp ! » ou « non, mais dites donc ! » y sont répertoriés, et près de 300 photos illustrent également l’ouvrage et dévoilent le comédien sous une multitude de facettes aussi drôles qu’inattendues.

Grâce à ces livres, de Funès est ici plus que jamais immortalisé. Ils rappellent combien l’acteur a mené un long combat dans l’anonymat avant de connaître le succès et de faire enfin découvrir son immense talent à tous les Français.

De Funès, de l’ombre à la lumière… Oui, ces ouvrages auraient pu s’appeler ainsi… Et ils rendent un bel hommage au grand humoriste.

Louis de Funès de Marc Lemonier, préface d’Henry-Jean Servat, Hors Collection, 120 pages, 13,90 €.

Louis de Funès, son personnages, ses films, de 1946 à 1982 de Claude Raybaud, éditions Gilletta, 284 pages,  29,90 €.

© publiktions.com

+ de chroniques ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s