Inventions : le best of

« Il n’est pas question ici de se moquer de tel ou tel inventeur, mais au contraire de lui rendre hommage » nous dit en introduction de son ouvrage Daniel Le Faou.

Sûrement… Cependant, bon nombre de brevets tombés dans le domaine public et réunis dans ce livre provoqueront inévitablement l’étonnement et l’hilarité.

Inventions insolites – le choix du titre n’est pas un hasard – compile, en effet, des plans de créations souvent loufoques ou énigmatiques qui n’ont, HÉLAS, jamais vu le jour !

Parmi elles, on notera par exemple « l’appareil applicable aux tombes et destiné à signaler les signes de vie éventuels des corps enterrés », ou bien le « moyen nouveau et perfectionné destiné à prévenir un enterrement prématuré ». Tout un programme !

© Chifflet & Cie

Dans un autre domaine, une demande de brevet a également été formulée en France en 1970 pour une chaise « destinée à faciliter l’accomplissement du coït et de relations sexuelles avec une femme, à une personne de sexe masculin qui ne peut accomplir un coït normal à cause d’invalidité, d’obésité, ou autre raison ». Et pour se prémunir des agresseurs, il faut savoir qu’une personne a cherché à créer le dispositif anti-viol féminin, une sorte de tampon hygiénique à ressort qui permet d’endormir l’intrus et son pénis.

Aussi, à ceux qui risquent de s’endormir au volant de leur voiture, qu’ils se rassurent. Un inventeur américain a déposé en 1958 un brevet pour un « détecteur de somnolence d’un conducteur ». L’idée, « simple » ici, est de placer un contacteur sous le menton de l’automobiliste afin de déclencher une alarme sonore dès que celui-ci penche la tête en avant.

© Chifflet & Cie

Ce n’est pas tout : certains ont aussi imaginé un « protège-oreilles pour animaux, notamment pour chiens à longues oreilles », un chauffe-siège pour les toilettes, un siège écarteur pour cuvette de cabinet d’aisance destiné à épouser le mouvement du fessier, ou encore des vêtements pour deux personnes conçus pour « les couples qui ne supportent pas d’être séparés ».

Mais où vont-ils chercher tout ça ?

Oui, la question se pose. Question à laquelle il sera bien évidemment difficile de répondre.

Une chose est pourtant certaine : en lisant cet ouvrage, on ne pourra nier l’incroyable fécondité de l’imagination humaine…

Quant à l’idée du livre, elle relève tout simplement d’un éclair de génie !

Inventions insolites, de Daniel Le Faou, Chifflet & Cie, 145 pages, 14,50 euros.

© publiktions.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s