Le prix Nobel de littérature 1996 s’est éteinte

Wislawa Szymborska, poétesse polonaise et prix Nobel de littérature en 1996, est morte le 1er février, atteinte d’un cancer du poumon. Elle avait 88 ans et vivait à Cracovie.

Auteure de plus de 250 poèmes, elle avait publié une vingtaine de recueils, dont La mort sans exagérer et Je ne sais quelles gens, traduits par Piotr Kaminski et publiés par les éditions Fayard.

Également traductrice, elle avait mis les mots d’Agrippa d’Aubigné et de Théophile de Viau en polonais.

Peu connue en France mais remarquée en Allemagne, elle avait aussi reçu le prix Goethe en 1991.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s