Les PUF et la fondation Bodmer poursuivent leur collection de fac-similés

Précédemment, les éditions Presses universitaires de France et la fondation Martin Bodmer avaient fait paraître dans la collection « Sources » des fac-similés de manuscrits comme L’Évangile selon Jean, La Vie du Buddha, Danse macabre ou encore Salomé d’Oscar Wilde.

Un nouveau titre remarquable vient d’être publié : Divination au Royaume de Siam.

Il s’agit ici de la reproduction fidèle d’un manuscrit thaï, sans doute réalisé dans un atelier royal de Bangkok, et qui regroupe trois traités : un écrit de prédictions sur la guerre, un précis médical sur les massages thérapeutiques par pression et un manuel de divination.

Le document est composé de 78 feuillets peints sur les deux faces, mesurant chacun 36 centimètres sur 12. Le texte est en langue siamoise, écrit dans l’alphabet thaï et khom. 52 plis contiennent des diagrammes, des illustrations et des figures anatomiques esquissés à l’encre noire avant d’être coloriés. Il est couché sur papier de mûrier, fait à la main et plié en accordéon selon un mode caractéristique des ouvrages traditionnels siamois.

Ainsi, une fois totalement déplié, le manuscrit mesure pas moins de neuf mètres de long.

Mais ce n’est pas tout. Pour traduire et expliquer ce fac-similé, il est également accompagné d’un ouvrage écrit par L. Pattaratorn Chirapravati, professeur à la California State University de Sacramento. Un livre dans lequel l’auteur fait la lumière sur le sens et la signification des textes et des illustrations.

Enfin, les éditions PUF et la fondation Bodmer ont fait, jusqu’au bout, les choses de façon admirable. Le tout, en effet, a été regroupé dans un coffret. Un étonnant coffret, à la fois imposant, élégant et joliment illustré.

Il faut le dire, chaque nouveau titre de la collection « Sources » est un véritable événement. Le prochain numéro est attendu avec impatience…

Divination au Royaume de Siam, Le corps, la guerre, le destin (manuscrit siamois du XIXe siècle), introduction et traduction de L. Pattaratorn Chirapravati, co-édition Presses universitaires de France & Fondation Martin Bodmer, 112 pages, 46 €.

© lesbeauxlivres.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s