Patrick de Carolis accusé de plagiat dans son roman La Dame de Palatin

L’ancien président-directeur général de France Télévisions, Patrick de Carolis, et les éditions Plon viennent d’être assignés en justice par la veuve de l’historien Pierre Grimal pour plagiat dans le roman La Dame de Palatin.

La plaignante demande le retrait de la vente du livre et le paiement d’indemnités dépassant les 269 000 euros.

Elle affirme que des passages d’œuvres de son mari ont été reproduits sans autorisation dans le roman de Patrick de Carolis.

L’éditeur, de son côté, a déclaré que l’auteur avait seulement puisé ses sources parmi les auteurs anciens comme Tacite ou Sénèque et avait consulté des historiens plus récents, notamment Pierre Grimal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s