Décès de Vaclav Havel

Dimanche 18 décembre, l’ancien président tchèque, dramaturge et essayiste Vaclav Havel est décédé à l’âge de 75 ans à la suite d’une infection pulmonaire.

Personnalité centrale de la dissidence anti-communiste, acteur incontournable du renouveau de la démocratie, il fait partie des grandes figures de la « Révolution de velours » de 1989 à avoir permis l’éclatement du régime totalitaire de Prague.

Vaclav Havel est né le 5 octobre 1936 dans une famille de la haute bourgeoisie. Privé d’études par les communistes, il sera emprisonné de juin 1979 à février 1983 pour son engagement politique et sa défense des droits de l’homme.

Auteur d’une quinzaine de pièces de théâtre comme Largo Desolato ou Audience, publiées chez Gallimard, il a également écrit de fameux essais comme Lettres à Olga (éditions de l’Aube), écrites en détention, Essais politiques (Calmann-Lévy) et Il est permis d’espérer (Calmann-Lévy).
Au cours de sa vie, Vaclav Havel aura reçu de multiples distinctions. Grand-croix de la Légion d’honneur en France (1990), prix UNESCO des droits de l’homme, il avait obtenu, l’an dernier, le prix Franz Kafka de littérature.

« La vie de Vaclav Havel ressemble vraiment à une œuvre d’art. »

C’est par ces mots que son ami et écrivain Milan Kundera résuma ainsi son parcours.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s