Un vampire à mourir de rire

En apparence, Nigel est comme la plupart des ados de son âge : boutonneux, mal dans sa peau, amoureux.

En apparence, seulement, car Nigel a une particularité : c’est un vampire de 100 ans. Comme sa petite sœur et ses parents, il est donc immortel et se nourrit de sang.

Cependant, même s’il a des qualités hors norme, il n’a pas la force incroyable des vampires, il n’est pas spécialement beau et présente un corps très maigre. Autant de traits qui ne l’encouragent pas à prendre confiance en lui et à l’amener à déclarer sa flamme à Chloé, la plus belle fille de l’école.

À travers cette histoire bien plaisante à lire que l’on suit jour après jour sur une mise en page de cahier d’écolier taché de gouttes de sang, Tim Collins révèle les doutes, les désirs et les tristesses d’un vampire timide et attachant.

Nigel, lui, ne manque jamais de caractère et d’autodérision.

Et si les anecdotes sont souvent drôles, les dessins qui accompagnent le roman, eux, sont particulièrement réussis et ne pourront que séduire les jeunes assoiffés de s… succulentes lectures !

F. H.

TITRE : Carnet intime d’un vampire timide

AUTEUR : Tim Collins

ILLUSTRATEUR : Andrew Pinder

TRADUCTEUR : Benita Rolland

EDITEUR : Hugo & Cie

DATE DE PARUTION : 20/10/2011

PRIX : 12.50 euros

NOMBRE DE PAGES : 240

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s