Vénus Khoury-Ghata récompensée cette année par le prix Goncourt de la poésie

Le Goncourt de la poésie 2011 a été décerné par le jury de l’Académie Goncourt à Vénus Khoury-Ghata pour l’ensemble de son œuvre.

D’origine libanaise et installée à Paris depuis les années 1970, Vénus Khoury-Ghata est l’auteure d’une vingtaine de recueils de poèmes dont Où vont les arbres, paru l’an dernier au Mercure de France, et de nombreux romans comme Sept pierres pour la femme adultère, également publié en 2007 chez le même éditeur.

Couronnée aussi en 2009 par le Grand prix de poésie de l’Académie française, elle succède ainsi au poète Guy Goffette, primé l’an dernier pour ce même prix Goncourt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s