Pierre Borromée reçoit le Prix du quai des Orfèvres 2012

Pour l’édition 2012, le prix du quai des Orfèvres vient d’être attribué à Pierre Borromée pour son ouvrage L’hermine était pourpre.

Parrainé cette fois par le chanteur et acteur Patrick Bruel et présidé par le directeur de la police judiciaire de la préfecture de police de Paris, ce prix récompense les jeunes auteurs ayant remis un manuscrit inédit en roman policier.

L’histoire du roman primé prend ici pour point de départ l’assassinat épouvantable de Juliette Robin, une vierge, épouse d’un célèbre avocat.

A ce jour, un premier tirage de 50 000 exemplaires a été réalisé par les éditions Fayard.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s