Le Grand prix du Roman Métis 2011 attribué à Lyonel Trouillot

L’écrivain haïtien Lyonel Trouillot vient de remporter le Grand Prix du Roman Métis 2011 pour son livre La belle amour humaine, publié aux éditions Actes Sud.

Ce romancier, d’expression française et créole, succède à Maryse Condé, la lauréate de l’édition 2010 pour son ouvrage En attendant la montée des eaux, édité chez Lattès.

A l’initiative de la ville de Saint-Denis de la Réunion et de l’association La Réunion des livres, le Grand prix du Roman Métis récompense un roman francophone mettant « en lumière les valeurs de diversité, d’échanges et d’humanisme, symboles de l’île de la Réunion ».

5000 euros sont également attribués au lauréat.

De son côté, Catherine Pinaly a reçu du jury une mention spéciale pour son ouvrage Sur feuille de songe, publié chez L’Harmattan.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s