Emmanuel Carrère, prix Renaudot 2011

Le roman Limonov d’Emmanuel Carrère, publié chez POL, a reçu cette année le prix Renaudot.

L’œuvre était en compétition avec L’Art français de la guerre d’Alexis Jenni, de Brut de Dalibor Frioux, du Système Victoria d’Eric Reinhardt, d’Assomons les pauvres! de Shumona Sinha et de Tout, tout de suite de Morgan Sportès.

Emmanuel Carrère succède désormais à Virginie Despentes, lauréate l’an dernier avec Apocalypse bébé, édité chez Grasset.

De leur côté, Gérard Guégan a reçu le prix pour le meilleur essai avec Fontenoy ne reviendra plus, et Linda Lê celui du meilleur poche pour Lettre morte, publié chez Christian Bourgois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s